Qualité

L’engagement qualité LCJ Capteurs dès la conception

A la différence d’une girouette traditionnelle, le capteur de vent à ultrason a été conçu sans aucune pièce mécanique en rotation, limitant ainsi les risques de casse et de panne. Il offre une solution robuste et fiable pour la mesure du vent.

En fabrication, le montage des appareils ainsi que toutes les phases de test sont réalisés en interne, ce qui permet à LCJ Capteurs de contrôler l’ensemble de la fabrication de ses capteurs et d’avoir une excellente traçabilité sur sa production.
Chaque capteur est étalonné et testé en soufflerie et en enceinte climatique, les données recueillies pendant ces tests sont enregistrées par numéro de série pour chaque produit.

Précision des capteurs

La précision des girouettes-anémomètres soniques est caractérisée par la stabilité des résultats dans le temps sans maintenance.
La précision des capteurs soniques LCJ Capteurs a été évaluée en soufflerie par de nombreux laboratoires: Ecole Centrale de Nantes, LCPC, CERN, Météo-France, KNMI, etc…

Chaque capteur est testé avant sa sortie d’usine

Test en soufflerie

Test en soufflerie

Banc de test en soufflerie

La capacité du tunnel à vent permet des mesures de 2m/s à 40m/s (4 nœuds à 80 nœuds).
Un mécanisme asservi à un PC permet de générer la rotation du capteur. Il permet de vérifier la fonction girouette simultanément à la fonction anémomètre.
Tous les capteurs sont testés en soufflerie à 19 nœuds.
Des échantillons pris au hasard subissent des tests à 4, 10, 15, 30, 40 et 80 nœuds.
Nous sommes en mesure de réaliser des rapports de tests à des forces de vent spécifiques.
Exemple de test d’étalonnage:
Essais_4Nds_15Nds_35Nds_75Nds_CV7-N°101120383_40Points_T_2.pdf
CV3F_2002 Vs CV7_2011 test en soufflerie

 

Banc de test en température

Tous les capteurs sont testés en enceinte climatique de -10°C à +50°C pour le CV3F et de -15°C à +55°C pour le CV7.
Les mesures sont prises aux températures extrêmes et à +20°C.
La progression de variation de température est de 2°C par minute puis stabilisation pendant 1 Heure.
Des échantillons pris au hasard subissent des tests sur 5 points de mesures ainsi que sur des chocs thermiques.

Conformité CEM

Les produits LCJ Capteurs sont aux normes CE en vigueur.
La conformité aux normes CEM des séries de capteurs de vent est validée par un laboratoire indépendant.

Des capteurs mis à l’épreuve du terrain

Le CV3F, premier capteur de vent à ultrasons commercialisé par la société LCJ CAPTEURS en 2000 a conclu avec succès sa phase de démonstration à la mer,  après plus d’un an d’endurance sur le portique arrière des chalutiers de Boulonnais et de Lorientais naviguant en Mer du Nord et Mer d’Irlande. Dès 2001, le CV3F a montré qu’il ne craignait ni les embruns, ni les vibrations, ni les paquets de mer.

Une saison sur le Figaro1 « Mc DONALD’s » de Yannick LEMONNIER  a démontré aux coureurs au large les avantages du CV3F. Par petit temps, le moindre brin d’air est détecté et permet d’anticiper les réglages du bateau. Par gros temps, l’absence de pièces en mouvement procure une grande longévité du capteur de vent. LCJ CAPTEURS équipe désormais les derniers voiliers de course au large construits. De quoi convaincre les plus sceptiques sur la capacité de la technologie à ultrasons en milieu marin.
LCJ Capteurs est sélectionné par différentes classes de bateaux de compétition, Mini6.50, Class40, Syndicats coupe America, Hydroptère.ch.

Commercialisés depuis 12 ans, les produits LCJ Capteurs ont également fait leurs preuves dans de nombreux domaines terrestres tels que l’industrie, la sécurité, les parcs d’attraction, les pompiers, le petit éolien, ou encore embarqués sur des véhicules, des drones ou des balises parachutées.