Principe de fonctionnement

Comment marchent les capteurs de vent LCJ Capteurs

Le son, l’ultrason, est transporté par le mouvement du fluide qu’il traverse. Des transducteurs électroacoustiques communiquent deux à deux par signaux ultrasons suivant deux axes orthogonaux. Cela permet de déterminer les différences des temps de transit (des ondes), induites par le flux d’air. Les mesures sont composées dans un calculateur intégré qui établit le module (la force) du vent et sa direction par rapport à un axe de référence.
La mesure de la température sert à parfaire le calibrage. L’effet de l’inclinaison du capteur sur le module du vent mesuré est partiellement corrigé grâce au profil donné à l’espace.

Dans la gamme CV7, les transducteurs communiquent latéralement ce qui procure quatre mesures indépendantes. Les contrôles de validité s’en trouvent renforcés et les vecteurs mesurés au vent de front sont privilégiés pour établir vitesse et direction. La méthode procure une sensibilité de 0,13 m/s (0,25 nœud), une dynamique de 40 m/s (80 nœuds) et une excellente linéarité.

 

 

Le CV7SF, première girouette-anémomètre à ultrasons sans fil